Déjà inscrit ? Connectez-vous
La lande de Mehagne

La lande de Mehagne

Prenez le sentier qui monte à gauche et qui traverse la Lande de Mehagne et son site calaminaire.
Ce bois communal, d'une contenance de 17 ha, se compose essentiellement d'un bois de taillis diversifié sur les contreforts des versants et de landes calaminaires sur son plateau et ses abords. Il est repris comme site Natura 2000. De part sa situation à la confluence des vallées de l'Ourthe et de la Vesdre, la lande de Mehagne offre un large panorama sur le Sart-Tilman, la Ville de Liège et ses hauteurs, Chênée et Vaux-sous-Chèvremont.
Son aspect calaminaire est dû aux activités industrielles de l'ancienne usine de Prayon (Trooz) qui traitait du minerai de zinc (blende) depuis 1860 ont engendré durant plus d'un siècle, des retombées de plomb, de zinc, de cadnium et de SO2 sur d'une part, la rive droite de la vallée de la Vesdre et, d'autre part, la partie sud du Bois-les-Dames (rive gauche de la Vesdre). Les productions des poussières métalliques et des gaz expulsés par les cheminées des usines ont eu pour conséquence de détruire la forêt (représentée sur les cartes Ferraris dressées entre 1770 et 1778) et la végétation originelle suite à la contamination des sols. Les autres polluants atmosphériques, principalement le dioxyde de soufre, renforcent l'effet des métaux. Ces sites dits calaminaires sont constitués de pelouses / landes acides dominées par la molinie et l'agrostis commun. Dans ces milieux, plusieurs plantes métallophytes (espèces caractéristiques des sites calaminaires) se sont installées, telles que le tabouret calaminaire, la pensée calaminaire, le gazon d'Olympe, la fétuque ovine, le silène enflé. Dans ces landes à humus acide, on rencontre notamment la myrtille, la callune, la fougère-aigle. De telles végétations existent aussi à Mehagne sur des versants pentus à la confluence de l'Ourthe et de la Vesdre. Leur origine est liée essentiellement à l'activité industrielle de la Vieille Montagne et dans une moindre mesure « Cuivre et Zinc ». On notera néanmoins que progressivement, en beaucoup d'endroits, la dynamique de recolonisation forestière se manifeste, au fur et à mesure du lessivage des métaux toxiques depuis la cessation des activités industrielles qui les ont générés ou de l'accumulation d'un nouvel humus non contaminé. Ces taillis offrent une bonne diversité de biotopes.

2-56 Thier des Critchions 4053 Liège
Lat : 50.6057Lng : 5.61479
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris