Déjà inscrit ? Connectez-vous
La chapelle Saint-Roch

La chapelle Saint-Roch

La chapelle Saint-Roch de Martué a été édifiée en 1726, comme l’indique la date présente sur le portail d’entrée. Elle a curieusement été construite dans l’axe de la rue, parallèlement aux habitations. La fondation d’une chapelle à cet endroit est liée à la demande des habitants du village faite au seigneur de se rendre dans un lieu de culte afin de pouvoir traverser la Semois sans difficultés, à l’époque des grandes crues hivernales. Ils désiraient également pouvoir suivre les offices près de chez eux, sans devoir se rendre jusqu’à Florenville. Il s’agit d’une construction en moellons de calcaire crépis composée d’une nef de trois travées, d’un chœur et d’un chevet à trois pans. La porte d’entrée, très soignée, est surmontée d’un petit fronton triangulaire finement mouluré. On y découvre une sculpture équestre de facture naïve qui pourrait représenter un pèlerin se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle. On y voit en effet un cavalier tenant un drapeau décoré d’une coquille. S’il s’agissait de saint Jacques Matamore, cette représentation serait la seule du genre aujourd’hui présente dans la province de Luxembourg. Il pourrait aussi s’agir d’une représentation de saint Martin. L’entrée est surmontée d’un clocheton carré sommé d’une flèche bulbeuse. À l’intérieur est conservé un mobilier polychrome de style baroque.

Classement comme monument le 18 février 1999
 

Infos techniques

Lat : 49.7142Lng : 5.30627
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.