Déjà inscrit ? Connectez-vous
ÉGLISE SAINT GEORGES À VESOUL

ÉGLISE SAINT GEORGES À VESOUL

Histoire:
L'église est construite de 1735 à 1745 sur les plans de Mathieu Duchesne et du P. Archange par l'architecte bisontin Jean-Pierre Galezot et l'ingénieur en chef de la province de Franche-Comté Jean Querret. Comme siège du chapitre de Calmoutier depuis 1649, elle porte pendant tout l'Ancien Régime le titre de collégiale et possède un chapitre de neuf chanoines dont le pouvoir contrebalance celui du curé.
L'église a une nef et deux bas-côtés (de même hauteur que la nef), entourée de six chapelles latérales et deux chapelles entourant le chœur. Le clocher (en terrasse) est installé sur le côté sud pour éviter de réduire la longueur de l'église.
Pendant la Révolution, son curé, Jean-Baptiste Flavigny, devient évêque constitutionnel ; l'église Saint-Georges est alors élevée au titre de cathédrale du diocèse de Vesoul. Le concordat de 1801 lui fait perdre ce titre et la paroisse dépend de nouveau du diocèse de Besançon.
L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1993 et a connu une très importante rénovation en 2007-2008.

Après une importante campagne de restauration, l’église Saint-Georges a retrouvé sa splendeur d'antan.
Les diverses campagnes de travaux qui ont été effectuées avaient fini par donner une image fausse et assombrie du volume intérieur.
La restauration considérée s’appuie sur des sondages réalisés sous les nombreux repeints. Elle s’attache à retrouver l’harmonie d’origine des décors avec le gris restitué sur les boiseries, mais également appliqué comme couleur sur les éléments de structure : piliers, arcs, chambranles. Le tout doit contraster avec les fonds traits dans une teinte claire (suivant sondages).
Les décors qui habillent les chapelles sont tardifs (XIXème siècle). Ils présentent néanmoins une facture assez soignée qui motive leur préservation et leur restauration puisqu’ils se distinguent de l’architecture générale.

Architecture et mobilier:
L'église abrite une quarantaine d'œuvres et objets recensés dans la base Palissy. On compte notamment des peintures et sculptures, un orgue de tribune et des statuettes.
On y trouve aussi plusieurs groupes sculptés dont le Groupe de l'Assomption. Ce groupe est originellement sculpté pour orner l'église Notre-Dame de Battant (moniales cisterciennes installées rue des Granges à Besançon). Le bâtiment religieux est vendu à la Révolution et transformé en commerce : ce n'est qu'au début du XXe siècle que le groupe est déposé. Harold Fachard en est le propriétaire et est maire de Vesoul entre 1902 et 1904 : il en fait don à l'église Saint-Georges. Le curé, la fabrique et l'architecte Louis Parent décident de l'installer sur la tribune nord du transept, accroché à une armature métallique. Les verrières qui l'entourent sont modifiées lors de la rénovation de 2007-2008.

Place de l'église 70000 VESOUL
Lat : 47.6234Lng : 6.1565
0 m
196 j

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.