Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
de Tourisme St Geniez d'Olt et d'Aubrac - Aveyron
Le château de Pomayrols
visite du musée de Pomayrols
visite du musée de Pomayrols

Le Château de Pomayrols et le mini-musée

Crédit : Office de Tourisme

Le document le plus ancien connu sur ce château remonte à 1261.
Bâti sur une colline à montée très raide, sa construction remonte selon toute vraisemblance au XII° s., mais ne sera achevée qu’en 1446.
Dominant le Lot d’une centaine de mètres, il était la seule forteresse entre St Geniez et St Laurent d'Olt, centre d’une importante seigneurie avec haute justice.
Jusqu’au XIX° s., cet édifice formait un quadrilatère oblong, flanqué sur la façade méridionale de deux grosses tours de 28 m. de haut, non compris les créneaux. Elles ont à leur base 19 m. de circonférence.
La tour Est, percées de 6 ouvertures, abrite une citerne de 6 m. de profondeur et 4 appartements avec voûte, l’un sur l’autre.
A côté de la citerne, une porte conduisait, par un couloir obscur, à un souterrain servant de cave vinaire.
La tour Ouest abritait, quant à elle, 6 appartements également voûtés et un souterrain qui menait aux cellules. 10 petites fenêtres, carrées ou en accolade éclairaient l’intérieur.
La cour intérieure était bordée d’une galerie qui donnait accès aux appartements.
Le corps de logis comprenait 3 étages. Le 1er était éclairé de fenêtres, garnies de grilles de fer en panier.
La façade Sud était percée de 15 fenêtres d’inégales dimensions, la façade Est de 14, la façade Ouest de 11.
La chapelle était située au dessus du portail Ouest. Un petit oeil de boeuf éclairait l’autel en marbre.
La façade Nord, flanquée de 2 simulacres de tours en massif, a été entièrement détruite, à l’exception des tours.
Les murs du château, de même que les tours étaient crénelés.
De larges fossés entouraient et protégeaient l’édifice.
L’ensemble de la construction est en schiste noyé dans un mortier à la chaux, cuite à Malescombes, et délayé avec le gros sable du Lot, particulièrement résistant. Les encoignures des portes et des fenêtres sont en grès bigarré, provenant des carrières de La Capelle Bonance.
Pour faciliter le transport des matériaux, le seigneur de Pomayrols fit construire un pont sur le Lot. Celui-ci fut emporté lors d’une crue en 1705.
Des écuries superposées font face à l’entrée principale. Elles sont désormais en demeure privée.
La façade Ouest comporte 5 arcades à plein cintre et à meurtrières, reposant sur de grosses colonnes semi-cylindriques en moellons. Les défenses comprenaient des mâchicoulis et des créneaux, aujourd’hui obturés.

La commune est désormais propriétaire d’une aile du château. Une salle communale y a été aménagée.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.