Déjà inscrit ? Connectez-vous
Maisons modernistes de la rue Nicolas Piétkin
Maisons modernistes de la rue Nicolas Piétkin
Maisons modernistes de la rue Nicolas Piétkin

Maisons modernistes de la rue Nicolas Piétkin

Les années 1920 et 1930 sont une période riche en expérimentations architecturales et en confrontation de styles parfois très différents. Plus loin dans la rue Nicolas Piétkin, d’autres architectes ont ainsi opté pour une architecture radicalement plus sobre. Le rejet de l’ornement superflu caractérise en effet le mouvement ‘moderniste’, notamment prôné par Le Corbusier et illustré ici par les architectes Fernand Bodson (groupe du n°19 au n°27 pour la société de logements de Uccle), Jeurgen (maisons cubiques de la Maison Liégeoise aux n°9 à 17) et Louis Herman Deconinck (trois maisons pour la « société des tramways unifiés de Liège et extensions » aux n°1, 3 et 5 de la rue). Ces trois dernières maisons nous montrent que l’esthétique moderniste, caractérisée par les volumes purs, les toits plats, les façades lisses peintes en blanc et les fenêtres horizontales, n’a pas toujours été comprise par la suite par les nouveaux propriétaires. Couleurs vives et style méditerranéen ont en effet complètement métamorphosé leur aspect initial.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.