Déjà inscrit ? Connectez-vous
Rue Lulay des Febvres
Rue Lulay des Febvres

Rue Lulay des Febvres

Voici une rue qui rend hommage aux nombreux travailleurs de métaux. Le terme Lulay provient du wallon l’îlê ou l’ûlê, la petite île, l’îlot. Cette rue était une presqu’île coincée entre deux bras de Meuse. On a peine à imaginer aujourd’hui le lieu de jadis. Au n° 6 se trouve le Théâtre du Trocadero. Il y est installé depuis 1916. Ce sont les opérettes bilingues franco-wallonnes qui firent le succès de la maison dès les années 1930. L’une de celles-ci, Qwand l’ rédjumint passe, comptait le personnage de Titine, créé par Henriette Brenu. La comédienne campa si bien le rôle que le personnage eut une vie en dehors de la pièce. À Liège, Henriette Brenu et son personnage de Titine Badjawe (littéralement « Augustine la bavarde ») font partie de la mémoire collective. Jusque dans les années 1980, elle connut un tel succès, grâce aux sketchs et spectacles écrits par Lambert Lemaire, Jacques Ronvaux et Albert Bodden, que de nombreux disques 78 tours furent enregistrés et vendus par milliers. Aujourd’hui, le Trocadero continue à héberger les Comédiens wallons et propose des revues et des spectacles en tous genres.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.