Déjà inscrit ? Connectez-vous
Gabare du marais et la Forge

Gabare du marais et la Forge

C'est l'histoire de la terre, de l'eau et du feu ...
Avec la terre et l'eau on façonne les maisons, sur l'eau des marais on navigue par gabare, avec le feu et l'eau on forge, avec l'eau on éteint le feu grâce à la pompe à incendie (1908).
La gabare de Tribehou

En 1988, au cours de travaux de curage de canaux longeant la route de Saint-Georges-de-Bohon, elle a été retirée de la vase, puis exposée en 1991 sous un abri de terre et de "rotz" (mélange de roseaux, carex, laîches). Les gabares sont des bateaux à fond plat, permettant un passage aisé dans les eaux peu profondes du marais. Elles sont construites principalement en bois d'orme ou de chêne, d'une longueur de 11 à 17 m. Deux chantiers importants prospéraient à Tribehou entre 1800 et 1854 faisant vivre une dizaine de charpentiers et 53 bateliers.
Depuis le Moyen-Age, les gabares remontaient de la tangue de la Baie des Veys pour l'amendement des terres et redescendaient des marchandises (chaux, briques ...).

1 informations complémentaires

Producteur

OT Carentan

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.