Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le four à boulets

Le four à boulets

A l'ouest des carrières de grès rose d'Erquy, sur la Pointe des Trois Pierres domine un ancien four à boulets constitué de grès, de poudingues et granit de Languédias et construit en 1794. Celui-ci alimentait trois batteries disposées en contrebas et aujourd'hui complètement disparues. Ces boulets rougis étaient projetés sur les navires ennemis construits en bois à cette époque afin de les détruire par le feu. Cette technique consistait à protéger les navires poursuivis. Si vous vous placez devant la face qui présente une grande ouverture centrale au bas du bâtiment, celle-ci présente à gauche l'ouverture du cendrier qui sert à évacuer les cendres du feu. A droite se trouvent les ouvertures du foyer et du tirage d'air et le trou de sortie des boulets incandescents dans la gargoulette, creusée dans un socle de calvaire.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.