Déjà inscrit ? Connectez-vous
Fontaine de Cabrol

Fontaine de Cabrol

Lorsque quelqu’un était malade, on disait que c’était de la faute d’un Saint. Aussi, fallait – il trouver le nom de ce Saint et se rendre ensuite en pèlerinage à sa fontaine. Pour cela, on allait consulter une vieille femme qui faisait brûler des branches de noisetier dans de l’eau : une fois transformé en charbon, le premier morceau de bois qui coulait indiquait le nom du Saint à consulter. Dans le cas où le malade ne pouvait pas se déplacer, il pouvait envoyer quelqu’un d’autre à sa place. Sur les lieux, après avoir prié, il ne fallait pas oublier de jeter une pièce dans l’eau de la fontaine et de boire ou d’emporter de l’eau pour les ablutions et les frictions.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.