Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’église Saint-Firmin

L’église Saint-Firmin

 

Située au sein d’un cimetière emmuraillé, l’église Saint-Firmin est un bel édifice de schiste, grès et pierre calcaire composé d’une solide tour du 17e siècle, ainsi que d’une nef et d’un chœur édifiés au milieu du 18e siècle. La tour, carrée et massive, est partiellement recouverte d’ardoises et est surmontée d’un dôme octogonal sommé d’un clocheton. À l’intérieur sont conservés des éléments de mobilier provenant de deux églises précédentes parmi lesquels de splendides fonts baptismaux du 12e siècle sculptés dans le calcaire. La présence d’une église dédiée à saint Firmin atteste de la fondation du village au 12e siècle. La décoration intérieure est de style baroque et compte notamment des autels en chêne partiellement doré, des lambris, portes et niches en chêne marqueté, une chaire de vérité entièrement parée de motifs rocaille et un fragment de banc de communion en fonte. On verra aussi de nombreuses statues en bois polychromé (recouvert de diverses couches d’enduit et de peinture) des 17e et 18e siècles. Un escalier en chêne construit en 1614 et provenant de l’ancienne église mène au jubé. La voûte est décorée d’une fresque moderne réalisée par le peintre Paul Hilt en 1959. Enfin, l’église abrite plusieurs dalles funéraires en marbre des anciens seigneurs de Rochehaut datant des 17e et 18e siècles.

Classement comme monument et site le 13 janvier 1977

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.