Déjà inscrit ? Connectez-vous
WORLD IS MINE Découvrez le nouveau site de CIRKWIwim.cirkwi.com
Découvrez WORLD IS MINE : wim.cirkwi.com
Des "bait-balls" comme en Afrique du Sud

Des "bait-balls" comme en Afrique du Sud

Je ne voudrais pas vous laisser penser qu’il y a peu de requins à Malpelo. Lisez plutôt ce qui suit.
En milieu de semaine, une grande houle du pacifique arrive par le Sud et nous interdit les sites les plus exposés. Heureusement, il y a toujours un coté abrité à Malpelo. Après l’une de nos plongées, nous sortons de l’eau à « la Nevera » et Sten, pris d’un pressentiment, demande à Félix de rentrer en passant par le Sud, le coté exposé à la houle. Celle-ci piégée entre les ilots de « La Gringa » et de « Scuba » crée de véritables tsunamis s’élevant à une bonne douzaine de mètres avant de déferler et d’exploser contre la paroi rocheuse verticale de Malpelo. Alors que nous passons au large, nous apercevons des dizaines d’oiseaux à l’horizon. Une « bait ball » !!! Mais l’activité n’est pas fébrile et beaucoup d’oiseaux sont déjà posés sur l’eau.
Qu’à cela ne tienne ! Nous allons voir quand même. Félix met le cap sur les oiseaux pendant que Sten et moi enfilons masques et palmes, nos gilets stabilisateurs devenus inutiles faute d’air dans nos bouteilles... une fois de plus ! Bascule arrière et nous nous trouvons face à des centaines de requins soyeux et quelques requins à pointes noires plus massifs… Il y en a partout : à droite, à gauche, dessous…

On aperçoit aussi des carangues arc-en-ciel et quelques thons qui ont probablement dû participer au festin. Réduite à quelques dizaines d’individus, la boule de poissons tente d’échapper aux derniers prédateurs actifs. Dans un ultime reflexe de survie, pensant se mettre à l’abri, elle fonce sur nous et nous entoure. Le meilleur moyen d’être mordu accidentellement est de s’interposer entre les squales et leurs proies habituelles. Courage, fuyons ! Prenant nos palmes à notre cou, Sten et moi tentons de nous écarter mais il nous faudra plusieurs tentatives pour distancer les poissons paniqués et profiter du spectacle qui en est malheureusement au dernier acte. Il est temps de rentrer à bord et de laisser le skif aux clients du Yemaya, très déçus d’apprendre que la représentation est terminée.

Lat : 4.00501Lng : -81.6081
0 m
3 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.