Déjà inscrit ? Connectez-vous
Patrimoine du village de Virignin
Patrimoine du village de Virignin

Patrimoine du village de Virignin

Crédit : BBST

La commune est née suite à la division de la paroisse de Saint-Blaise, qui s’étendait sur les deux rives du Rhône. Sous l’ancien régime la commune était le siège de plusieurs fiefs.
L’église de Saint Blaise est actuellement inutilisée et en mauvais état. Elle se compose d’une abside carrée (probablement du XVIIIe siècle) avec des décors en staff. Sur le côté de l’église il y avait une petite chapelle aujourd’hui murée. Elle est de style gothique avec croisée d’ogive. On y retrouve des mosaïques gallo-romaines, un autel gallo-romain et plusieurs pierres tombales.
Une construction est accolée à cette église ; c’est l’ancienne cure, sorte de porche à plafond « plat voûté ».

L’église actuelle de Virignin fut bénite le 13 mai 1855 et placée sous le vocable de l’Assomption de la Vierge. Cette église se compose d’une nef, d’un transept et d’un chœur avec une travée droite et une abside semi-circulaire. La nef comporte trois travées couvertes de voûtes d’arêtes.

La commune compte plusieurs croix rappelant des missions : croix de pierre à Virignin et au Derupt, croix en fer forgé à Lassignieu.

Les fours de Lassignieu, du Mollard, des Champagnes, de Virignin et du Revoiret sont encore en état. Celui de Lassignieu est allumé tous les ans à l’occasion de la fête du four.

Quelques belles demeures sont à observer :
- Le château de Montarfier : reconstruit en 1860 par un élève de Soufflot
- Le château de Lassignieu : construit au XIXe siècle
- La grange du Cry : datant du XVIIIe siècle
- Le manoir du Goulet : ancien siège du Poste des Gardes de France. La construction date des XVe et XVIe siècle
- La maison du Content : belle bâtisse du XVIIIe siècle se situant au Champagnes, on peut admirer l’auvent du portail et les toits à quatre pans
- La maison Léon Bel : considéré par la tradition comme l’ancienne demeure des Chartreux.

La chartreuse forteresse de Pierre Châtel ainsi que Fort les Bancs sont également deux sites de la commune.
C’est au Comte Vert que l’on doit la construction de la chartreuse. La première pierre fut posée en 1393 et les chartreux occupèrent les lieux jusqu’en 1792.
Fort les Bancs fut construit en 1850 suite à la réintégration de la Savoie et Haute Savoie à l’état sarde. Pierre Châtel étant à nouveau sur la frontière il fallait construire un site pour renforcer la défense. Ce fort sera occupé par un détachement du 133ème R.I. jusqu’en 1921.

3 informations complémentaires

Mis à jour par

Office de Tourisme Bugey Sud Grand Colombier - 18/07/2019

Contact

Téléphone : 04 79 81 29 06

Email : contact@bugeysud-tourisme.fr

Site web : www.bugeysud-tourisme.fr

Facebook : www.facebook.com/pages/Belley-Bugey-Sud-Tourisme/248956795173154

Twitter : https://twitter.com/OTBelley_BB

Google+ : https://plus.google.com/107570245476220675188/about

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.