Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les maisons à pans de bois

Les maisons à pans de bois

Crédit : OT Loire Forez

Les exemples les plus significatifs, datant de la fin du Moyen Âge, sont visibles depuis la rue Colombet Solle et la place de la Paix, de part et d’autre de la Porte Franchise (XVe siècle). Le bois a été
employé dans les constructions à toutes les époques mais c’est aux XIVe et XVe siècles que l’art de la charpenterie culmine. Contrairement aux idées reçues, le bois n’est pas symbole de pauvreté. Sa mise en œuvre nécessitait une main d’œuvre spécialisée. Sa rareté, à certaines époques d’intenses défrichements, pouvait le rendre onéreux et il existe dans toutes les régions des demeures de prestige réalisées dans ce matériau. Le seul fait dont les historiens sont sûrs est que les maisons à pans de bois connues dans le Forez appartiennent en majorité à la période de reconstruction urbaine qui s’est opérée à la fin de la guerre de Cent Ans et à celle du repeuplement des villes après une longue période d’épidémies de peste et de forte mortalité.
Les décors de brique
Les maisons édifiées dans la seconde moitié du XIXe siècle ont volontiers utilisé la brique en tant que matériau de construction et élément de décor, grâce à l’exploitation de carrières d’argile situées dans
la commune voisine de Saint-Marcellin-en-Forez. Brutes ou vernissées, employées
en corniches, gênoises ou en encadrements de portes et de fenêtres, les briques créent des motifs variés à découvrir… le nez en l’air !



6 Rue de Simiane de Montchal 42170 Saint-Just-Saint-Rambert
Lat : 45.5006Lng : 4.24228
0 m
4 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.