Déjà inscrit ? Connectez-vous
Pont de Genappe

Pont de Genappe


Au soir du 18 juin 1815, bousculées et menacées par les Prussiens, les unités arrière françaises prirent la fuite. Après avoir évacué le quartier général au Caillou (Vieux-Genappe), Napoléon et son escorte foncèrent vers Genappe qu'ils trouvèrent dans un désordre indescriptible: le pont sur la Dyle était obstrué. Napoléon lui-même doit troquer sa berline impériale contre un cheval pour approcher la Dyle. À l'entrée de la ville, les fuyards tentèrent un dernier combat pour briser la poursuite de la cavalerie prussienne de Gneisenau. Comme les Prussiens se rapprochaient dangereusement, l'Empereur franchit la Dyle à Ways et gagna les Quatre-Bras avant de poursuivre sa route vers Charleroi.

Pour la petite histoire, un prussien s’empara de la berline où il trouva des diamants dans la doublure d’un uniforme.
Ajoutons que le village de Ways abrite aujourd'hui encore le mausolée du général Philibert Duhesme, commandant de la jeune Garde impériale qui, grièvement blessé lors d'un engagement entre Genappe et Plancenoit, mourut dans la nuit du 19 au 20 juin à l'Auberge du Roi d'Espagne.

 

 

 

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.