Déjà inscrit ? Connectez-vous
Vestiges de remparts

Vestiges de remparts

Il est possible de distinguer deux talus barrant la pointe du Cap, distants de 500 mètres l’un de l’autre. Ce sont les vestiges de remparts qui permettaient à la population de trouver refuge en cas d’attaque ennemie venue de terre. Le premier, fossé catuélan, date de 550 avant JC, puis le camp s’agrandit deux cents ans plus tard jusqu’au fossé de Plaine Garenne. De quoi faire naître la légende des irréductibles gaulois...

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.