Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les hommes de la région déportés vers l'Allemagne

Les hommes de la région déportés vers l'Allemagne


En 1916, le Deustche Industriebüro procède au recrutement de travailleurs sur base du volontariat et environ 12.000 hommes vont ainsi travailler dans les zones industrielles allemandes.  Malgré cela, la main-d’œuvre reste insuffisante et l’armée va envoyer de force un grand nombre de Belges en Allemagne.

Les ordres de réquisition sont distribués dans 12 communes situées au sud-ouest de Namur, les hommes concernés doivent se présenter à la glacerie de Franière le lundi 27 novembre pour 8 heures.  Le centre de rassemblement de Franière va réunir des hommes venus d’Arbre (27), Bois-de-Villers (157), Flawinne (149), Floreffe (226), Floriffoux (70), Franière (97), Lesves (73), Malonne (235), Profondeville (47), Sart-Saint-Laurent (32), Soye (84) et Wépion (102), soit un total de 1.299 personnes, dont 477 de l’actuelle commune de Floreffe.

C’est principalement le camp de Cassel, au sud de Hanovre en Hesse-Nassau, qui fut la destination de la plupart des déportés de notre région.

Beaucoup rentrèrent dans leurs foyers dès la fin de l’hiver.  Pour notre commune, 26 n’en revinrent pas, et quelques-uns succombèrent des suites de cette déportation.

Infos techniques

Lat : 50.4365913Lng : 4.730766
0 m
4 ans

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.