Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le Maître de Waha

Le Maître de Waha


Nous sommes au début du 16e  siècle. En France et en Italie, c’est déjà la Renaissance, mais ici, à Marche-en-Famenne, nous sommes loin des grands courants artistiques qui bouleversent l’art en Europe.

Notre sculpteur local travaille à la même époque que Michel-Ange ou Léonard de Vinci, mais son travail est fondamentalement différent.

L’art de la Renaissance veut remettre au goût du jour les concepts de l’antiquité greco-romaine, à savoir une sculpture monumentale, imposant un respect craintif.

Comment notre Marchois pourrait-il adresser une prière à une statue qui l’écrase de sa masse impressionnante ?

Non, bien sûr, il faut une statuaire religieuse à taille humaine et dans laquelle il puisse se reconnaître et dialoguer si pas d’égal à égal, au moins sans peur de la colère divine.

Tous ces saints deviennent humains. Visages doux et débonnaires, arrogance en veilleuse, compréhension - voire naïveté - dans le regard, on est apaisé en les regardant.

Toutefois, certains – tel saint Sébastien – ont un passé de martyr et cela doit transparaître  dans leur attitude. Si le visage reste à l’écoute, le corps est exagérément déformé sous la souffrance.

S’appelait-il vraiment Maître de Waha ?

Infos techniques

Lat : 50.2269052Lng : 5.3437418
0 m
4 ans

Les Storyguides à proximité

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.