Déjà inscrit ? Connectez-vous
La ferme-château et la chapelle Sainte-Apolline de Wartet

La ferme-château et la chapelle Sainte-Apolline de Wartet


Installée sur une hauteur, cette ferme-château est l’ancien siège de la seigneurie de la Tour. Elle s’est développée depuis le Bas Moyen Âge pour former un ensemble fortifié. Occupant le flanc est, le logis, remanié, fait suite à une tour modifiée aux XVIIe et XVIIIe siècles. Construit en moellons de grès et briques au XV-XVIe siècle, il a été allongé au début du XVIIIe siècle et sa façade côté cour réaménagée. Elle comporte une porte d’esprit baroque surmontée d’un oculus. D’étroits bâtiments en briques du XVIIe siècle le doublent à l’est. On y distingue les traces d’une passerelle reliant le logis à la tribune seigneuriale de la chapelle toute proche. L’aile nord, réservée aux étables et traversée par une tour-porche trapue, date du XVIIIe siècle. À l’ouest se trouve une habitation traditionnelle un peu postérieure, sans doute réservée au fermier. Le XIXe siècle a vu la construction d’une vaste grange. L’arrière de la ferme est occupé par un jardin fortifié.

Ombragée par un tilleul, la chapelle Sainte-Apolline se compose d’une mononef terminée par une courte abside semi-circulaire. La partie ouest remonte à la première moitié du XVIIe siècle, tandis que le chœur et les deux dernières travées ont été (re)construits dans la deuxième moitié du XVIIe siècle. L’édifice a bénéficié en 2003 d’une consolidation et d’une mise en valeur des stèles funéraires qu’il renferme grâce à des panneaux d’interprétation. Les abords ont été aménagés en 2004.

Classées comme monument et site (ensemble et abords) le 30 juin 1982

 

Infos techniques

Lat : 50.4898Lng : 4.96863
0 m
3 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.