Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le monument commémoratif du roi Albert

Le monument commémoratif du roi Albert


Les rochers de Marche-les-Dames sont truffés de grottes et d’abris ayant livré du matériel préhistorique remontant au Paléolithique supérieur (vers 30.000 ans avant notre ère pour ces vestiges) et au Néolithique (IVe millénaire av. J.-C. dans ce cas) mais sont également surplombés par un plateau utilisé comme refuge à l’époque protohistorique (Ier millénaire av. J.-C.). Ils font en outre partie d’un site naturel grandiose, remarquable par sa flore. Mais au-delà de sa beauté, ce paysage fut également le témoin d’un épisode plus tragique.

C’est en effet en ce lieu que, le 17 février 1934, le roi Albert Ier, connu pour son action lors de la Grande Guerre mais également féru d’escalade, trouva la mort. Un monument aménagé en 1937 commémore le souvenir de l’événement sous la forme d’un A taillé dans les buis à flanc de talus, pointant en direction d’une simple croix qui signale l’endroit où fut retrouvé le corps du roi. Un enclos en pierre délimite le mémorial et en garde l’entrée, monumentalisée par deux hampes.

Classé comme monument le 1er février 1937 (murs d'enceinte, autel, croix et plaque se trouvant dans le site des rochers de Marche-les-Dames)

Rochers classés comme site le 30 décembre 1933 et inscrits sur la liste du patrimoine exceptionnel de Wallonie

 

 

Infos techniques

Lat : 50.4790838Lng : 4.9737536
0 m
4 ans

Les Storyguides à proximité

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.