Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le château-ferme de Loyers

Le château-ferme de Loyers


Cet ensemble jadis fortifié dessine un quadrilatère en briques et pierre bleue dont le château ferme le côté nord-ouest. La bâtisse primitive a sans doute été élevée en 1606, avant d’être reconstruite aux XIXe-XXe siècles en style traditionnel, à l’exception de la tour de l’angle ouest et sa toiture à bulbe, la façade nord-est et celle côté cour. Seules d’origine, ces façades sont marquées par la transition entre les styles Renaissance et baroque. Autrefois précédée d’un perron, la porte du bel étage a été transformée au XIXe siècle mais conserve sa décoration d’origine : pilastres, arcade aveugle dans un panneau à crossettes, draperies et d’ailerons, écoinçons avec diamants. Elle est surmontée d’un fronton triangulaire coiffé de sphères, encadrant des armoiries.

Dans la cour s’élève une bâtisse dont la partie gauche remonterait au XVe siècle. La construction a sans doute été doublée au début du XVIIe siècle vers le nord-est. Des bâtiments agricoles du tout début de ce siècle subsistent l’aile sud-ouest, dont les fondations baignent dans l’eau, ainsi que l’aile sud-est, marquée par un porche jadis défendu par un pont-levis. Un pont de pierre mène à une porte en partie bouchée, percée dans l’aile sud-ouest. Celle-ci date, côté cour, des XVIIIe-XIXe siècles, à l’exception de la partie centrale, d’origine. Toute l’aile nord-est est occupée par une grange en long de la première moitié du XIXe siècle dont le pignon est daté de 1595.

Classé comme monument et site (ensemble et terrains environnants) le 24 avril 1987

 

 

Infos techniques

Lat : 50.4582Lng : 4.94247
0 m
3 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.