Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’ancien couvent des Sœurs noires

L’ancien couvent des Sœurs noires


Établie à l’origine au béguinage de Cantimpret, cette congrégation hospitalière et enseignante s’implanta en 1498 rue des Juifs, devenue en partie rue des Sœurs Noires. De nombreuses fois détruit, il ne reste de l’ensemble originel que deux chapelles, consacrées toutes deux au XVIIe siècle.

La chapelle de Sainte-Marie-Madeleine, édifiée en briques et pierre en 1586, se compose d’une nef unique terminée par un chevet à trois pans. Les trois baies côté rue ont été murées et cette même façade ravalée au XVIIIe siècle. Elle est épaulée, tout comme le chœur, de contreforts en briques. Jouxtant celle-ci, la chapelle du couvent, consacrée en 1516, présente une disposition similaire, égayée de fenêtres à remplages gothiques. La bâtière domine celle de la chapelle Sainte Marie-Madeleine de son campanile bulbeux daté de 1715.

Les bâtiments conventuels, plus tardifs et répartis autour d’un cloître, se composent entre autres d’une aile classique bâtie en 1749 dans le prolongement de la chapelle Sainte-Marie-Madeleine. Construite en briques et pierre sur deux niveaux nettement séparés, cette façade montre un élan vertical marqué. Un portail cintré de style Louis XIV tardif à clé en console occupe la première travée de cette aile. Il est encadré de pilastres à chapiteau composite supportant un entablement coiffé d’une fenêtre cintrée bordée d’ailerons et de pots à feu et surmontée d’un fronton triangulaire. Un pan coupé fait la liaison avec la longue aile de type tournaisien située rue du Grand-Trou-Oudart.

Classé comme monument  le 13 novembre 1987

 

Infos techniques

Lat : 50.45Lng : 3.95148
0 m
3 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.