Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les casernes casematées

Les casernes casematées


Le flanc sud-ouest de la place Nervienne, est occupé par la façade principale d’un des quatorze bastions qui constituaient l’enceinte de la ville construite par le régime hollandais. Élevée vers 1820, cette caserne devait à l’origine loger 2.000 hommes en cas de siège et résister aux bombardements. Aucun siège n’ayant eu lieu après sa construction, celle-ci a été utilisée comme magasins à fourrage ou dépôt de matériel militaire.

La façade principale, en briques badigeonnées et pierre bleue, longue de 168 m, est rythmée par douze larges arcades cintrées retombant sur des piliers bas, en pierre appareillée. Celles-ci abritent une porte bordée de deux baies qui donne accès à de longs volumes voûtés, de 5,50 m de hauteur pour 30 à 50 m de longueur. La corniche est constituée d’un simple bandeau vers la place et d’un profil en boudin sur les autres côtés. Ceux-ci se caractérisent par un profil en talus accusé et la présence d’une série de baies à harpes de pierre.

Un chantier de restauration des façades a été mené de 2003 à 2005. Celui-ci a permis de remplacer les parements et de les protéger par un badigeon, veillant ainsi à uniformiser l’ensemble.

Classées comme monument le 3 avril 1979

Infos techniques

Lat : 50.4481676Lng : 3.9474991
0 m
4 ans

Les Storyguides à proximité

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.