Déjà inscrit ? Connectez-vous
Maison, rue du Miroir, 8

Maison, rue du Miroir, 8


Cette maison gothique en briques enduites et pierre bleue, commanditée par David Longhet, échevin en 1551, est millésimée de 1545 sur la porte. Incendié en 1974, elle a été restaurée en 1982 et accueille des bureaux.

La façade se compose d’un haut soubassement appareillé et de trois niveaux de trois travées surmontées, aux deux premiers étages, d’arcs trilobés en encorbellement reposant sur des culs-de-lampe prismatiques. Les hautes fenêtres de ces niveaux disposent d’encadrements à moulures gothiques, reposant sur une base prismatique à l’étage. Ces dernières présentent en outre des seuils en cordons reliés par un bandeau plat, des trumeaux appareillés et des jambages extérieurs en harpes. Les baies du dernier niveau, moins hautes et beaucoup plus sobres, sont soulignées par un cordon continu et sommées d’une corniche profilée, rehaussée de reliefs en pointe aux extrémités. Elle supporte une croupe frontale éclairée d’une lucarne.

Une étroite travée oblique en briques enduites permet d’accéder au bâtiment par une porte en pierre bleue dont les piédroits en cavet supportent un linteau déprimé. Ce dernier est rehaussé d’une moulure en accolade dont le fleuron s’appuie sur un phylactère daté flanqué d’écus muets. Les étages du XVIIIe siècle sont éclairés d’une fenêtre de type tournaisien et d’une petite baie de même forme, à encadrement de briques. Des modillons sculptés soutiennent la corniche.

Classée comme monument le 2 décembre 1959

 

 

Infos techniques

Lat : 50.4547Lng : 3.95394
0 m
3 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.