Déjà inscrit ? Connectez-vous
Une construction exceptionnelle en bois

Une construction exceptionnelle en bois


A l’angle de la rue de la Moselle et de la rue de la Meuse, dans l’actuel bas de la ville où des recherches préventives sont désormais menées depuis plusieurs années, le projet de construction de bureaux au printemps 2008 a donné une nouvelle fois l’occasion d’investiguer le sous-sol du quartier. Situé dans le prolongement de la voie Metz-Arlon, révélée lors des campagnes 2006 et 2007, le nouveau chantier a livré une portion de la partie orientale de la route et un fossé ainsi que plusieurs habitations de type « maison en lanière ». Ces maisons de plan rectangulaire coiffées d’une toiture en bâtière et offrant pignon sur rue avaient déjà été observées dans le vicus lors des campagnes précédentes. Mais cette fois, l’exiguïté de la surface décapée (à peine 200 m2) n’a pas permit leur dégagement complet. Des traces d’incendie et une reconstruction ont pu être observées là encore comme précédemment. Le plan du nouveau bâtiment était légèrement décalé par rapport à celui incendié. Une grande fosse dépotoir contenant un abondant matériel céramique de la fin du IIe siècle était recoupée par le nouveau mur gouttereau. Mais la découverte la plus spectaculaire a été faite au fond d’une cave située dans la partie avant d’une maison reconstruite après l’incendie de la fin du IIe siècle. La nature argileuse du sous-sol arlonais, favorisant une fois de plus la conservation des matériaux organiques, a permis la préservation d’aménagements en bois destinés à stocker les amphores et autres vases.

Arlon
Lat : 49.6781Lng : 5.8134
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici