Déjà inscrit ? Connectez-vous
Village de Francorchamps - Circuit de Francorchamps

Village de Francorchamps - Circuit de Francorchamps


Francorchamps dérive de « Champ des Francs » - « Francs » aurait ici la signification d’hommes libres - et est cité comme propriété de l’Abbaye de Stavelot dès 1135 par le prince-abbé Wibald.

Si en 1667 une chapelle y est dédiée à St George, l’église actuelle, d’architecture moderne, est l’œuvre de l’architecte spadois Marcel Geenen et du sculpteur A. Pirlot, natif d’Ensival et a été consacrée en 1970.

Après le Traité de Paris de 1814 et le Congrès de Vienne de 1815, Stavelot et Francorchamps firent partie du Royaume des Pays-Bas.

En 1867, la ligne du chemin de fer Spa – Trois-Ponts favorisa l’évolution de la commune, particulièrement au point de vue touristique. En 1959, cette ligne fut désaffectée mais est aujourd’hui réhabilitée via le réseau du pré-RAVeL 44A.

Dès sa création en 1921, le circuit connut une notoriété internationale; en 1979, une piste plus courte et plus sécurisée permit à la F1 de se réinstaller (1983).  L’actuel circuit tracé dans la somptueuse vallée de l’Eau Rouge est considéré par la plupart des pilotes comme un des plus beaux du monde.

A Stavelot, au Musée du Circuit, vous découvrirez de nombreux véhicules qui ont fait « les grandes heures de Francorchamps ».

Incendié à plusieurs reprises, e.a. en 1651 par les troupes françaises, il reste peu de bâtiments anciens dans le village : quelques maisons à colombages, 2 fontaines, …

Cependant, les vallées du Roannay et du Rohon, affluent de l’Eau Rouge, dévoileront d’autres charmes aux promeneurs.

Stavelot
Lat : 50.4543Lng : 5.95221
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris