Déjà inscrit ? Connectez-vous
Collégiale Saint-Vincent

Collégiale Saint-Vincent


Superbe édifice d’origine romane récemment et magnifiquement restauré. La collégiale fait d’ailleurs partie, à juste titre, du patrimoine exceptionnel de Wallonie. C’est un des exemples les plus marquants du style roman dans la partie occidentale de notre pays. La collégiale est le véritable cœur de la cité. C’est un édifice imposant parce qu’il a été depuis sa fondation un lieu de pèlerinage à St Vincent (6e siècle), patron de la cité et qu’il fut le siège d’une puissante communauté de chanoines jusqu’à la fin du 18e siècle.

Dès qu’on pénètre à l’intérieur, on est impressionné par la qualité de la restauration entamée en 1985 et qui s'est achevée par celle du chœur. En levant les yeux, on admirera le plafond plat en chêne clair. Contrastant avec les lignes dépouillées de l’architecture romane, la décoration intérieure de parure essentiellement renaissance et baroque est de grande qualité. Ainsi par exemple le jubé central en marbre coloré, les stalles du chœur en chêne sculpté, la chaire de vérité (1670), le maître autel surmonté de la châsse contenant les reliques de Saint Vincent.

Parmi les œuvres d’art les plus précieuses, la statue de la vierge allaitant (14e s.) à la droite du jubé central. C’est une expression rare dans la sculpture religieuse de la proximité entre la mère et l’enfant, signe aussi d’une humanisation de la religion. Non loin de là, dans le couloir longeant le chœur, on découvre la mise au tombeau (15e s.), remarquable ensemble sculptural de 6 personnages accompagnant le corps du Christ et exprimant par leurs attitudes et leurs expressions à la fois émotion et intériorité. C’est une œuvre anonyme, mais qui est proche de l’art de Roger de la Pasture (Van der Weyden). Accolé à la collégiale, un musée contient le trésor de l’église.

Lat : 50.5791Lng : 4.07097
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici