Déjà inscrit ? Connectez-vous
Sint-Nicolaas van Tolentijnkerk

Sint-Nicolaas van Tolentijnkerk


Nicolas de Tolentino est un saint italien du 13e siècle. Du fait de plus de trois cents miracles, qui se sont produits grâce à son intercession, sa réputation n’a cessé de croître après sa mort le 10 septembre 1305.
L’idée de la construction d’une église est née en 1791 lors de la création d’une nouvelle paroisse. De Pinte tient son nom du café « Het Pijntken » (1658).
Après de nombreuses tergiversations, la nouvelle église fut enfin consacrée en 1839 et agrandie en phases successives en 1900 et 1912. Ayant été mitraillée en 1918, l’église a été restaurée. D’autres restaurations eurent encore lieu plus tard.
A présent l’on voit une imposante basilique néo-gothique en forme de croix et en brique avec une tour carrée sous une flèche cintrée. Elle présente un vaisseau à trois nefs et six travées, un choeur à cinq pans et un baptistère de la même forme, ainsi qu’une petite tour d’escalier côté sud.
L’édifice compte de hautes fenêtres lancettes aux vitraux multicolores (1919), représentant des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament. L’intérieur est peint d’une seule couleur. La polychromie originale a disparu vers 1967. On y trouve plusieurs tableaux, tel celui de Nicolas de Tolentino bénissant les pains (1840) et trois toiles de l’Ecole flamande (1709).
Le confessionnal est surmonté de deux chérubins sculptés (1642 et 1654). Les fonts baptismaux sont de style néo-renaissance (milieu du 19e siècle). Les orgues du 19e siècle ont été remaniées et sont actuellement reconnues et classées.

De Pinte
Lat : 50.9916Lng : 3.64891
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris