Déjà inscrit ? Connectez-vous
22 août 1914

22 août 1914


Le vendredi 21 août 1914 au matin, les Allemands arrivent à Tamines par la route de Velaine sur Sambre. Les combats contre les troupes françaises retranchées de l’autre côté de la Sambre débutent le vendredi. La stratégie des troupes françaises consiste à ralentir autant que faire se peut l’avancée des troupes allemandes. Les premières exactions contre des civils taminois sont commises par les troupes allemandes dès le vendredi.

Le samedi 22, alors que les combats se poursuivent de l’autre côté de la Sambre, les soldats allemands qui occupent désormais Tamines commencent à arrêter de façon systématique la population civile, retranchée dans les habitations. Plusieurs groupes de civils sont constitués, le plus important est amené à l’église Notre-Dame des Alloux.

Vers 19h, les Allemands ordonnent aux 600 hommes présents de former un cortège que les soldats vont conduire sur la Place Saint-Martin. Ils sont contraints de se ranger au fond de la place, dos à la Sambre. Un coup de sifflet retentit, signal de la première fusillade, il est environ 8 heures du soir. Le peloton fait feu sur la masse compacte formée par les hommes.

A ce moment, de nombreuses personnes sont déjà mortellement blessées, d’autres sont tombées sur le sol et sont recouvertes de cadavres. Un groupe de soldats se dirige alors vers le tas de cadavres et de blessés, et munis de leurs fusils avec baïonnette, de gourdins, de haches, ils les achèvent. Les survivants couchés parmi les cadavres des victimes sont contraints de passer la nuit sur place, entourés par les soldats qui montent la garde. 

 

Sambreville
Lat : 50.4314Lng : 4.61396
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici