Déjà inscrit ? Connectez-vous
Sint-Willibrorduskerk

Sint-Willibrorduskerk


 

L’église Saint-Willibrord se fait remarquer par ses deux tours de style et de matériau différents. La tour en pierre blanche (autrefois utilisée comme phare) est un vestige de l’église du 17e siècle. Celle-ci fut épargnée lors de la démolition de l’église au 19e siècle ; une nouvelle église en briques fut érigée en style néogothique (1848).

Après sa déstruction durant la Première Guerre Mondiale, elle fut reconstruite dans les années vingt du 20e siècle. Pendant la période 1930-1935, elle fut agrandie du côté sud, ainsi qu’une seconde tour en briques au sud-est. Cette partie-ci a été dessinée en style néo-roman-byzantin. C’est un espace carré à trois chœurs, une large nef et des nefs latérales plus étroites.

Sur le fronton, au-dessus de l’entrée, le Christ, Marie Médiatrice et saint Willibrord sont représentés.

Le retable sur l’autel dédié à saint Willibrord (1854) présente des scènes de la vie du saint. En 1935, un autre autel fut érigé à côté de celui-ci.

La croix miraculeuse fut enterrée dans le sable de la plage durant l’Iconoclastie, mais lentement oubliée. En 1657, elle est apparue spontanément à la surface.

Notons encore à l’intérieur : les fresques restaurées, ainsi que les vitraux, et encore quelques éléments provenant de l’ancienne église.

Lat : 51.1849Lng : 2.82055
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.