Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le cimetière militaire dit « de l'entrée de la forêt »

Le cimetière militaire dit « de l'entrée de la forêt »


Établi par l’occupant dans le courant de l’année 1917 sur la route de Neufchâteau en même temps que le cimetière du Plateau, il est devenu un cimetière militaire français à l’issue de la Grande Guerre. Il rassemble 2.500 soldats des troupes coloniales tombés lors des combats meurtriers du 22 août 1914. À l’entrée de la nécropole, le monument abritant la statue du tirailleur, dénommé « A la Gloire des Coloniaux », rappelle que plus de 4.500 hommes appartenant à six régiments coloniaux originaires d’Afrique du Nord et du Sénégal sont tombés en terre gaumaise. Œuvre de l’artiste Jeanmart de Sainte-Marie-sur-Semois, il fut édifié en grès bleu en 1927. Sous une sorte de dais, un soldat aux traits africains avance, le doigt sur la gâchette de son fusil. Sur le socle de la statue, de nombreuses inscriptions rappellent plusieurs autres épisodes de l’un des affrontements les plus sanglants de la Première Guerre mondiale, puisqu’il laissa sur le terrain 20.000 soldats français et 20.000 soldats allemands en moins de 48 heures, outre des centaines de civils, victimes d’exactions allemandes dans les villages avoisinants.

Classement : 30-11-1989

 

Tintigny
Lat : 49.7396Lng : 5.47456
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris