Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le « Bastion des fusillés » de la caserne de la Chartreuse

Le « Bastion des fusillés » de la caserne de la Chartreuse


D'abord couvent puis fort militaire profondément modifié en 1692 par Menno van Coenhoorn, le « Vauban hollandais », le domaine militaire de la Chartreuse fut déclassé en tant que fortification en 1891, mais demeura une caserne jusqu’à son abandon en 1982. Ses bâtiments furent transformés en une prison politique par l'armée allemande durant la Première Guerre mondiale. De nombreux résistants y furent enfermés et 49 d'entre eux y furent fusillés parmi lesquels le Liégeois Dieudonné Lambrecht, initiateur, avec le jeune Walthère Dewé, du réseau de renseignements anglais « La Dame Blanche » qui s’étendait jusqu’à Bruxelles et au Nord de la France. Le site du Bastion des Fusillés, avec ses 49 croix, rend hommage à ces patriotes.

Classement :13-01-1989 (autel, croix et monument, ainsi que le site)

 

Liège
Lat : 50.6329Lng : 5.5954
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris