Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
/ 1 an
L’église Saint-Barthélemy

L’église Saint-Barthélemy


Érigée en deux temps, l’église Saint-Barthélemy remonte aux XIe et XIIe siècles pour sa partie romane, composée d’une tour carrée et d’une nef de quatre travées. Les bas-côtés ainsi que les deux portails Louis XVI qui les percent ont été relevés sur des fondations anciennes au XVIIIe siècle. Contre cette partie bâtie en pierre a été reconstruit, toujours dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, un chœur à chevet polygonal précédé de deux travées en brique et pierre blanche. Un transept saillant complète le plan. L’aspect intérieur date également de cette époque, tout comme, en partie, la sacristie des XVIIIe et XIXe siècles. Enfin, un baptistère a été ajouté à l’ensemble dans la seconde moitié du XIXe siècle. Le mobilier se compose notamment de plusieurs pierres tombales datant des XVe au XVIIIe siècle, de fonds gothiques du XVIe siècle et d’une chaire baroque du milieu du XVIIe siècle. Partiellement enclos, l’ancien cimetière borde encore une portion de l’église, restaurée en 1970-71 sous l’égide de l’architecte F. Jacques et de L.-F. Genicot.

Localisé en tribune, face au chœur, l’orgue de l’église Saint-Barthélemy a été entièrement reconstruit en 1831 par le facteur Charles-Louis Rifflart. À cette occasion, le buffet du XVIIIe siècle subit également quelques modifications. Ainsi, une console décorée d’un trophée de musique, originellement placée à l’arrière, est repositionnée devant la balustrade de la tribune. Cachés par cette opération, des éléments de sculpture devenus invisibles ont également été déplacés de part et d’autre de la console. Le reste du décor se compose essentiellement d’une série de volutes qui enserrent la tourelle centrale et les plates-faces.

Monument classé le 30/11/1960 (église)

Monument classé le 29/08/1990 (orgues)

 

Hoegaarden
Lat : 50.7584Lng : 4.88673
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris