Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’église Notre-Dame de l’Assomption

L’église Notre-Dame de l’Assomption


L’église Notre-Dame de l’Assomption est un édifice comportant divers styles architecturaux. Il est composé de trois nefs de cinq travées et d’un chœur à deux travées. Les collatéraux et le chœur sont terminés par un chevet plat. Le corps de l’édifice est composé de moellons de calcaire, tandis que la façade est caractérisée par l’utilisation de calcaire gris et d’un appareil à parement ébauché. L’avant-corps est construit en 1896 par l’architecte Remont à l’emplacement d’une tour dont le portail en plein cintre portait le millésime « 1633 ». Des motifs de frontons emboités sont ajoutés au XIXe siècle, un trait architectural inventé par l’architecte vénitien André Palladio au XIVe siècle.

La façade est dotée d’une tour ouverte d’un portail néorenaissance. Elle est surmontée d’une flèche octogonale.

Au flanc nord, la chapelle seigneuriale est dédiée à sainte Anne et saint Michel. Elle communique avec le chœur par une grande baie à arc en plein cintre millésimé. Le chevet est flanqué d’une sacristie restaurée ou reconstruite en 1736, selon le millésime présent sur le linteau. Au  XIXe siècle, des contreforts sont ajoutés à l’édifice et au début du XXe siècle, un escalier monumental à balustres vient s’y greffer.

Témoin de la présence des Jésuites, propriétaires de l’édifice pendant deux siècles, le mobilier est caractérisé par sa richesse. On épinglera notamment la chaire de vérité et le maître-autel de style Renaissance.

Classement :  21-10-1980

 

Meix-devant-Virton
Lat : 49.5951Lng : 5.50843
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris