Déjà inscrit ? Connectez-vous
Sint-Quintinuskerk

Sint-Quintinuskerk


L’abbesse de Herkenrode (près de Hasselt) a fait entreprendre, en mars 1785, la construction d’une nouvelle église. Cette église, qui a reçu le nom de Saint-Quentin, aurait été terminée en 1788. La tour basse, en gothique primitif, datant du 13e siècle, a été conservée. Elle se trouve à côté de l’église actuelle ; la façade ouest porte encore les traces des deux églises précédentes.  En 1949, cette tour, les fonts baptismaux romans dans la tour de la chapelle (12e siècle) et la façade avant sont classés comme monuments. Ce n’est que depuis 1983 que toute l’église et la maison communale sont protégées comme monuments historiques.

A l’intérieur de l’église, ce qui attire immédiatement le regard, c’est l’orgue monumentale, d’origine une orgue Robustelly provenant de l’abbaye des Cisterciens de Val-Saint-Lambert. Mais, à côté de cela, c’est tout l’intérieur classique et les douze piliers toscans qui imposent par leur grandeur.

Depuis la restauration de l’intérieur de l’église en 2009, les décorations en stuc qu’on retrouve dans le chœur et dans les nefs latérales (1789 – André-Martin Vivroux) impressionnent par leur beauté et leur majesté. Ces chefs-d’œuvre représentent la Sainte-Trinité, l’Ascension et l’Assomption.

D’autres oeuvres de valeur : un ‘Sedes Sapientiae’ en noyer, datant du 14e siècle et provenant du pays de la Meuse ; une statue en bois représentant Sainte-Anne-la-Trinité datant des années 1500 en provenance du Brabant ; un chemin de croix en stuc, chef-d’œuvre de A. De Beule (Gand) en 1904 ; une chaire provenant de Liège et datant de 1765.

Zonhoven
Lat : 50.9911Lng : 5.36803
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris