Déjà inscrit ? Connectez-vous
Sint-Pietersbandenkerk

Sint-Pietersbandenkerk


La tour avec couronnement en forme de cloche de l’église à trois nefs en briques de Nederbrakel domine la place du marché. L’ancienne tour du 13e ou 14e siècle de l’église Saint-Pierre a été complètement detruite par un incendie en 1750. La tour carrée actuelle, sous influence du gothique tardif, a été construite entre 1515 et 1551. Lorsque, à partir de 1828, l’église a été entièrement rénovée et agrandie sous la direction de l’architecte P. Clepkens de Audenarde, il a été décidé d’intégrer la tour à la nef.

La dernière restauration en date a été terminée en 1997. Deux ans plus tard, on a entrepris la restauration du carillon de Wasteel, qui compte 49 cloches. La fabrique d’église et le groupe de travail ‘de Wasteelbeiaard’ s’occupent du calendrier annuel du carillon; pendant l’été, des carillonneurs étrangers sont invités à venir jouer de cet instrument.

L’ancien doyen Bogaert a fait en sorte que l’orgue de Reygaert a été révisé et rénové.

L’intérieur néoclassique abrite deux autels du 18e siècle provenant de l’église Saint-Martin de Renaix (le maître-autel et l’autel du Sacré-Coeur), qui ont été achetés en 1897.

Incomparables sont les deux tableaux de Jan Hendrik De Coene (né à Nederbrakel en 1798) ayant comme sujet ‘la délivrance miraculeuse de saint Pierre’ et ‘l’incrédulité de saint Thomas’, ainsi qu’un magnifique lutrin de la même période.

Au-dessus de l’entrée de l’église, trône une statue de saint Pierre aux liens, saint patron de cette église, selon un projet de Aloïs De Beule de 1937.

Brakel
Lat : 50.8037Lng : 3.76446
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris