Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le château de Bohas
Le château de Bohas
Le château de Bohas
Le château de Bohas
Le château de Bohas

Le château de Bohas

Pur fruit du Moyen Age, le château de Bohas fut l'un des plus beaux de la région. Incendié par l'armée allemande en 1944, ses ruines témoignent encore de sa majesté passée.
Edifié par les seigneurs de Buenc au XIVe siècle, il est agrandi au XVIe et XVIIe siècles par l'adjonction des pavillons d'entrée. La seigneurie de Buenc faisait partie des plus anciennes du territoire. Aujourd'hui encore, on aperçoit le donjon carré de leur ancien château qui domine le village de Bohas (XIIe s.).
Initialement sur un plan carré, le château de Bohas était défendu par quatre tours d'angle, dont l'une, carrée, servait de donjon. D'importantes familles le possédèrent telles les Coligny, les Nancuyse et, au XVIIe s., les Loubat dits ""de Bohan"". Après les affres de la Révolution, il retrouva sa splendeur (XIXe), grâce notamment à Charles Lacroix, neveu du fondateur des soieries Bonnet à Jujurieux. De cette période date la belle allée d'arbres de l'entrée qui conduit au château et qui est inscrite à l'Inventaire des Monuments historiques depuis 1945.
Un an plus tôt, le 17 juillet 1944, le château avait été incendié par une colonne de l'armée allemande (environ cent hommes), alors à la recherche de ""terroristes"". Il est vrai que quelques temps auparavant, l'édifice avait abrité un groupe de FFI pendant environ trois semaines. Malgré qu'il fût vide à leur arrivée, les soldats allemands punirent le bel édifice de sa complicité patriotique !
Les propriétaires actuels ont aménagés un gîte rural dans les pavillons d'entrée.

Infos techniques

237 route de Bourg Bohas
01250 Bohas-Meyriat-Rignat
Lat : 46.161377Lng : 5.387797
119 j

4 Informations complémentaires

Période d'ouverture

Toute l'année, tous les jours.
Les ruines du château sont visibles à distance car le site n'est pas sécurisé.

Mis à jour par

Bourg-en-Bresse Destinations - Office de tourisme - 14/09/2021
Signaler un probleme

Tarif(s)

Accès libre.