Déjà inscrit ? Connectez-vous
Une ferme traditionnelle

Une ferme traditionnelle

Située en retrait de la voirie, à l’ombre de la chapelle Saint-Lambert, cette petite ferme a été érigée en 1771 en moellons de grès schisteux et colombages. Outre le logis, elle possède une étable et une grange précédées d’une petite cour couverte qui est comprise dans le volume général du bâtiment. En retrait par rapport au logis, on trouve également une ancienne remise soutenue par deux poteaux. L’ensemble de l’exploitation est protégé par une unique bâtière de cherbins, de grandes ardoises aux contours partiellement arrondis, un matériau typique de la région. Élevé sur un soubassement cimenté et peint, le logis compte deux niveaux et a conservé un pignon ainsi que sa façade arrière en pans-de-bois. Ce terme technique définit un ensemble de pièces de charpente assemblées dans un même plan et que l’on appelle indifféremment colombages. Ceux-ci peuvent prendre diverses formes : à grille, en croix de Saint-André ou, comme ici, en quadrillage. Les poteaux de bois sont remplis de hourdis en torchis, en plâtre ou, comme ici, en briques. L’étable est accessible par une porte jumelée à celle du logis tandis que la grange est ouverte d’une porte charretière découpée d’un beau motif floral. À l’intérieur du logis, on trouve trois pièces en enfilade qui ont conservé un ancien évier en schiste et une cheminée ornée d’une taque figurant saint Hubert. Au rez-de-chaussée, on trouve un plafond à voussettes tandis qu’à l’étage, le plafond est fait de poutres maîtresses. Cette ferme, caractéristique de l’architecture rurale d’autrefois, est une propriété privée qui ne se visite pas.

Classement comme monument le 22 octobre 1973

Infos techniques

Lat : 50.3952905Lng : 5.816696
92 j

Les hébergements à proximité