Déjà inscrit ? Connectez-vous
La chapelle Saint-Gilles et son environnement

La chapelle Saint-Gilles et son environnement

Accrochée sur une déclivité de la vallée de la Lienne, au croisement de nombreux chemins, au lieu-dit Le Caty, la chapelle Saint-Gilles est autant un lieu de culte qu’un repère dans le paysage. Elle est ombragée de plusieurs hêtres bicentenaires et pour certains tricentenaires, une des principales essences d’arbres d’Europe. Il s’agissait d’un lieu de pèlerinage dépendant de la paroisse de Rahier à partir de 1670 puis de Chevron dès 1803. Connu depuis le XIe siècle, on venait y invoquer saint Gilles pour les maladies nerveuses et infantiles. Trapue et homogène, la chapelle actuelle a été érigée à la fin du XVIIe siècle en moellons de grès. Elle se compose d’une nef de trois travées ouverte de baies à encadrement de bois gardées par des barreaux. Le sanctuaire se termine par un chevet à trois pans. L’ensemble est protégé par une bâtière de cherbins, de grandes ardoises aux contours partiellement arrondis, un matériau typique de la région. À l’ouest, au niveau de l’entrée, la toiture est surmontée d’un clocheton carré sommé d’une flèche hexagonale terminée par une croix en fer forgé. Plus récent, le porche d’entrée est percé d’une porte dont le linteau est gravé de la date de 1801. À l’intérieur, on trouve un autel majeur en bois partiellement doré du XIXe siècle avec un retable du XVIIe siècle représentant saint Gilles protégeant une biche blessée par des chasseurs. On y trouve également de nombreuses statues du XVIIIe siècle ainsi qu’un exceptionnel bénitier mural de style roman du XIIe siècle.

Classement comme site le 16 février 1944

Extension de classement du site le 30 septembre 1982

Infos techniques

Lat : 50.3740501Lng : 5.7408178
91 j

Les hébergements à proximité