Déjà inscrit ? Connectez-vous
Une ferme traditionnelle

Une ferme traditionnelle

Ce beau bâtiment de ferme a été érigé en colombages et torchis en 1832 comme l’indique l’inscription qui se trouve sur les linteaux de bois des deux entrées couplées du logis et de l’étable. L’ensemble n’a subi que peu de modifications depuis lors et constitue un témoin important de l’architecture en pans-de-bois dans la région. Terme technique, pans-de-bois désigne un ensemble de pièces de charpente assemblées dans un même plan et que l’on appelle indifféremment colombages. Ceux-ci peuvent prendre diverses formes : à grille, en croix de Saint-André ou, comme ici, en quadrillage. Les poteaux de bois sont remplis de hourdis en briques, en plâtre ou, comme ici, en torchis. On y découvre aussi des blochets ou décharges, de courtes pièces de charpente placées en oblique entre deux pièces horizontales. L’ensemble est protégé par une bâtière de cherbins, de grandes ardoises aux contours partiellement arrondis, un matériau typique de la région. Le hameau de Francheville, typique de l’architecture rurale, abrite une autre ferme au pignon de colombages à l’ouest de l’église. Dédiée à saint Félix, celle-ci a été bâtie en 1742. Il s’agit d’un étonnant édifice en moellons et schiste ardoisier de Recht qui partage avec le presbytère la même bâtière d’ardoises faisant penser qu’il s’agit d’un seul et même bâtiment.

Classement comme monument le 3 janvier 1992

Infos techniques

Lat : 50.3664459Lng : 6.0108882
262 j

Les hébergements à proximité