Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le porche de l’abbaye de Grandpré

Le porche de l’abbaye de Grandpré

Située à l’écart du village, au bord du Samson, l’ancienne abbaye cistercienne de Grandpré a été fondée en 1231 par des moines de l’abbaye de Villers-la-Ville et dotée par le comte de Namur. Les bâtiments conventuels ont été reconstruits au xviiie siècle, dont certains sous l’abbatiat d’Étienne Defrenne (1761-1774). On accède à l’ensemble par un portail qui mène à la ferme, disposée le long d’une cour rectangulaire. L’aile d’entrée, située le long de la chaussée, est ponctuée par un remarquable porche d’entrée de style classique. Il est percé d’un portail en plein cintre mouluré et encadré de pilastres sous un entablement frappé d’un cartouche Louis XV gravé aux armes de l’abbé Defrenne. La fausse baie d’imposte est dotée d’une clé millésimée 1772 et gravée de la devise-chronogramme du bâtisseur donnant la date de 1761. À l’étage, on aperçoit une niche en plein cintre dans laquelle se trouve une Vierge à l’Enfant. Côté cour, le rez-de-chaussée est appareillé en calcaire et percé d’un portail harpé. L’étage est ouvert d’une aire d’envol précisant que le porche faisait également office de pigeonnier. L’ensemble est coiffé d’une haute toiture pyramidale ardoisée, renflée et sommée d’un bulbe. De part et d’autre, liées au rez-de-chaussée, se placent des dépendances ouvertes sur la cour. À droite, se dresse l’ancien logis tandis qu’à gauche, on trouve une ancienne remise à voitures. On notera enfin, dans le mur de clôture attenant, une base octogonale et un chapiteau orné de feuilles de plantain provenant peut-être de l’abbatiale disparue.

Classement comme monument le 3 août 1956

Infos techniques

Lat : 50.4186813Lng : 5.0171327
55 j

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.