Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les orgues de l’église Saint-Martin

Les orgues de l’église Saint-Martin

Comme bien d’autres édifices religieux de la région, l’église Saint-Martin a été érigée par l’architecte provincial Émile Coulon. De style néoclassique, elle a été bâtie entre 1854 et 1855. Parmi le mobilier conservé, on notera la présence d’un maître-autel baroque avec une copie de La Charité de saint Martin d’Anton Van Dyck. La perle du sanctuaire est toutefois sa remarquable tribune d’orgue gothico-renaissante millésimée 1598 et qui provient de la collégiale Saint-Barthélemy de Liège. En 1852, le célèbre facteur d’orgues Joseph Merklin est chargé d’installer un nouvel instrument à Liège. L’ancien portait la signature de Renier Salmier, organiste de Saint-Barthélemy depuis 1598. L’orgue a été transformé par André Séverin au xviie siècle puis restauré à deux reprises par François-Joseph Cralle au tout début du xixe siècle et déjà en 1824 par Joseph Binvignat. En 1855, Joseph Merklin installe à Quenast un orgue entièrement neuf dans l’ancien buffet liégeois. Depuis, l’instrument n’a subi que peu de modifications. Il fut réparé en 1938 par Émile II Kerkhoff pour des dégâts causés par un tremblement de terre. Le buffet, attribué à l’artisan liégeois Claude Wangnon vers 1550 présente une superbe façade en chêne et constitue le plus ancien exemplaire connu d’un buffet d’orgue en Wallonie. Décapé drastiquement vers 1956, on y a décelé des traces de polychromie. Situé en tribune, face au chœur, l’orgue possède une soufflerie, des sommiers, une transmission, une console et une tuyauterie datés de 1854-1855.

Classement comme monument le 3 octobre 1974

Infos techniques

Lat : 50.6718538Lng : 4.1565047
1 an