Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le presbytère et son environnement

Le presbytère et son environnement

En bordure de la chaussée d’Enghien et cachée par quelques habitations, la colline de l’église Saint-Martin abrite plusieurs monuments d’intérêt, parmi lesquels l’ancienne cure classée comme monument. L’église est une construction homogène en briques et pierre bleue sur soubassement de grès. Elle a été érigée dans le troisième quart du xviiie siècle. On y trouve une tour, enserrée entre les collatéraux, trois nefs de quatre travées et un chœur à chevet plat. Le principal intérêt du sanctuaire au niveau de l’ornement est son portail en pierre bleue de style Louis XVI millésimé 1760. L’église est entourée d’un petit cimetière. À l’est, tout près de celle-ci, se trouve le presbytère. Il s’agit d’une maison à double corps datée de 1763 sur la clé de l’imposte d’entrée. Cet édifice sans étage est éclairé de baies étroites à linteau bombé, encadrées de chaînages alternant la brique et la pierre bleue, influence du Hainaut tout proche. La façade s’achève par une frise dentée tandis que la toiture en bâtière est percée de deux lucarnes. Les pignons à épis sont, pour leur part, ouverts de petites baies à linteau bombé. Sur le site se trouve également une fermette en ordre dispersé dont les divers bâtiments datent des xviiie et xxe siècles.

Classement comme monument (presbytère) et comme site le 16 octobre 1987

Infos techniques

Lat : 50.7015771Lng : 4.1446629
1 an