Déjà inscrit ? Connectez-vous
La Tourette

La Tourette

Dénommé La Tourette ou Tour d’Asquempont, cet ancien château était autrefois un lieu de défense de la vallée de la Senette auquel se rattachait une ferme, citée depuis 1440. Sous l’Ancien Régime, Virginal était une terre franche (territoire libéré de certaines servitudes), alors que Samme relevait de la mairie de Nivelles (duché de Brabant). Le prévôt de la collégiale Sainte-Gertrude de Nivelles aurait possédé une seigneurie et des terres à Samme dont faisait partie la tour d’Asquempont. Érigée au xiie siècle, elle s’intégrait alors dans le système de protection créé par le duc de Brabant pour s’opposer aux incursions hennuyères. Située dans une boucle de la rivière, la tour commandait le passage d’un gué et se présentait, à l’origine, sous la forme d’un donjon-porche qui s’ouvrait vers une cour fermée. De l’ensemble ne subsistent actuellement que la tour et un appentis perpendiculaire des xve et xvie siècles. De plan rectangulaire, la tour est édifiée en moellons de schiste local à appareillage irrégulier et est coiffée d’une bâtière d’ardoise. On y trouve des traces de meurtrières ainsi que d’une porte cintrée surmontée d’un cartouche aux armes des Cotereau de Clabecq. Le site a été l’objet d’une restauration par François Dandel, prévôt de Nivelles au xviie siècle, comme l’atteste une inscription millésimée 1632 présente sur une des poutres du plafond du troisième niveau du corps de logis de l’ancienne ferme.

Classement comme monument le 4 juillet 1983

Infos techniques

Lat : 50.6419583Lng : 4.2367006
1 an