Déjà inscrit ? Connectez-vous
Eglise St Thomas Beckett
Eglise St Thomas Beckett
Eglise St Thomas Beckett

Eglise St Thomas Beckett

En Maurienne, les communautés montagnardes ont consacré toute leur énergie à édifier et à décorer des sanctuaires, signes de leur cohésion et symbole de leur dignité.
A Avrieux, l’église principale et ses six chapelles vont se parer au cours du XVIIème siècle d’un décor sculpté et peint exceptionnel témoins d’un baroque flamboyant.
Étape sur la route du Mont-Cenis, cette église est placée sous la protection de l’archevêque de Canterbury : saint Thomas Beckett. Nef de trois travées avec bas côtés débouchant sur un chœur sommé d’une coupole, l’édifice est orné d’un décor baroque exubérant : retables sculptés, dorés ou polychromes où s’épanouissent des nuées d’angelots, où fleurit la colonne torse inspirée de celles du baldaquin de Saint-Pierre de Rome du Chevalier Bernin, décor de stucs et de médaillons, profusion de saints, peinture en trompe l’œil; la richesse du décor, l’usage immodéré des ors, des couleurs, des jeux de lumière, des lignes courbes, la saturation de l’espace, le mouvement, caractérisent cet art nouveau chargé de préfigurer la beauté du Paradis. Tout Saint-Thomas est l’expression du PARADIS.
Il y a également une porte du XVIIème s., diptyque de l'ancien retable du maître-autel de Jean Clappier.

Visite avec un Guide du Patrimoine des Pays de Savoie, sur demande au 06 75 67 44 28.

73500 Avrieux
Lat : 45.2144Lng : 6.7207
0 m

6 informations complémentaires

Période d'ouverture

Du 01/07 au 25/08, tous les jeudis à 16h.

Bons Plans

A 50 m La Chapelle Notre Dame des Neiges est tout aussi riche.

Tarif(s)

Tarif unique : 3 €

Mis à jour par

Haute Maurienne Vanoise Tourisme - 06/02/2018
Signaler un probleme

Contact

Téléphone : 06 75 67 44 28

Fax : 04 79 20 39 30

Email : patrimoine@avrieux.com

Site web : http://www.avrieux.com

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris