Déjà inscrit ? Connectez-vous
Canal de Gap

Canal de Gap

L’histoire du canal de Gap est celle de toutes les grandes constructions en montagne : un défi technique et humain incroyable. Dans la vallée, certaines portions en lisière de forêt sont un paradis pour le randonneur avide de fraîcheur et de framboises !
L’ouvrage principal chemine à flanc de colline depuis le croisement entre Drac Blanc et Drac Noir jusqu’à Sisteron.

Alors que depuis le XVe siècle les autorités royales autorisaient le captage de certains torrents, le besoin cruciale en eau du bassin gapençais posait toujours problème. Il fallut attendre 1863 pour que M. Garnier, député du département, se dévoue comme concessionnaire et que les travaux commencent, il y engloutira tout son patrimoine. Les entrepreneurs font faillite les uns après les autres, si bien qu’en 1873, les travaux sont continués par les soins du Ministère des Ponts et Chaussées.
Pour l’Association Syndicale Autorisée, « canal de Gap », qui en a la gérance, cet ouvrage mériterait des travaux sur l’ensemble de son parcours. Selon l’administration, cette construction aurait coûté 10 000 000 de francs, soit environ 2 milliards d’euros.

Aujourd’hui, ce canal alimente en eau potable plus de 40 000 habitants et produit près de 8 000 000 Kw d’électricité par an.

Ce canal, fruit d’un travail titanesque, était autrefois ouvert et les enfants de Pont-du-Fossé n’hésitaient pas à y faire trempettes les jours d’été.

Infos techniques

05260 Saint-Jean-Saint-Nicolas
Lat : 44.663618Lng : 6.227577
74 j

3 informations complémentaires

Contact

Téléphone : 04 92 55 95 71

Mis à jour par

Office de Tourisme du Champsaur & Valgaudemar - 09/07/2021
Signaler un probleme

Tarif(s)

Gratuit.

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.