Déjà inscrit ? Connectez-vous
Simenon : Eglise Saint-Nicolas et Auberge Simenon

Simenon : Eglise Saint-Nicolas et Auberge Simenon

Crédit : @Ville de Liège

Se dresse ici l’auberge Georges-Simenon, inaugurée en 1996. Sur sept des huit bancs valises ornant son parvis est gravée, en sept parties, une adaptation approximative du début de La Veuve Couderc (le huitième portant la signature de Simenon). Une adaptation certes approximative mais non maladroite puisque la phrase ainsi recomposée peut être lue en commençant par n’importe lequel des sept bancs. À côté de l’auberge s’élève l’église Saint-Nicolas qui fut la paroisse de la famille Simenon qui y avait un banc (le dernier de la rangée à droite). L’église reste liée, dans l’esprit de Simenon, à son premier amour d’enfance dont « le clocher carré, pas très beau », domine le quartier et « se dresse, immobile, dans un ciel d’une immobilité menaçante ».

20 Rue Fosse aux Raines 4020 Liège
Lat : 50.6412Lng : 5.58417
0 m
54 j

1 informations complémentaires

Selon Simenon

Et c’est mon grand-père aux grosses moustaches blanches qui, aux messes du dimanche, va de fidèle en fidèle en faisant résonner la monnaie dans une boîte de cuivre emmanchée d’un long bois.
Après quoi, rentré dans son banc, il compte les pièces et les glisse une à une dans une fente du banc spécialement aménagé pour servir de coffre.
[Georges Simenon, Je me souviens, 1945].

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici