Déjà inscrit ? Connectez-vous
ROMANCES INCIERTOS, UN AUTRE ORLANDO

ROMANCES INCIERTOS, UN AUTRE ORLANDO

Crédit : grandr

Les quatre musiciens baroques, tout de noir vêtus, réinterprètent des airs anciens qui trouvent leur source dans les partitions arabo-andalouses comme folkloriques de l’Espagne. Les costumes et les maquillages rendent magiques les apparitions de François Chaignaud. Il a pris pour guide le personnage d’Orlando, courtisan du XVIIe siècle inventé par la romancière Virginia Woolf. Il mêle les genres, voyage en danse, d’arabesques en ronds de jambe, et en voix, d’une tessiture de haute-contre aux profondeurs les plus graves. D’une farandole populaire à un rituel sacré, un spectacle envoûtant, beau à pleurer.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.