Déjà inscrit ? Connectez-vous
DOM JUAN

DOM JUAN

Crédit : grandr

Fidèle à notre Scène nationale (où il a présenté, il y a deux saisons, son adaptation de Massacre à Paris), Laurent Brethome revient au Grand R en incarnant lui-même le célèbre séducteur.
Un séducteur que cette mise en scène à quatre mains envisage davantage comme un libertin-métaphysicien que comme un jouisseur-coureur de jupons. D’une estrade nue à l’ambiance déjantée d’une boîte de nuit, d’une décharge publique au deux pièces cuisine dans lequel vit Dom Juan, cette vision singulière de la pièce de Molière entre de plain-pied dans la modernité de notre XXIe siècle. Elle investit toutes les couleurs d’un théâtre ludique, baroque, charnel et généreux.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.