Déjà inscrit ? Connectez-vous
Balade en vélo d'un canal à l'autre
Balisage du circuit 14

Circuit cyclable 14 - D'un canal à l'autre

Crédit : © Darri

Départ : Place du village - 17170 Thairé le Fagnoux (Charente-Maritime))
Balisage : madrier bois. Plaque turquoise avec un numéro en noir (voir photo ci-après). Ici, suivre le numéro 14.
Cette balade à vélo est un itinéraire en boucle balisé en un seul sens.
Pour en savoir plus sur le Marais poitevin : www.parc-marais-poitevin.fr/recits-experiences-marais-poitevin/marais-poitevin-velo
Bonne promenade !

15 km
1 h 15 mn
max. 7 m
min. 0 m
0 m
0 m

Profil altimétrique

Point de départ

1 all des peupliers
17170 Saint-Jean-de-Liversay
Lat : 46.30321Lng : -0.89482
0 m
11 j

1 informations complémentaires

D'UN CANAL A L'AUTRE

Dans le Marais poitevin, chaque voie d’eau naturelle ou creusée par l’homme a une fonction bien particulière. Évacuer, stocker l’eau ou naviguer, à vous de le deviner !
1 - Canal de la Banche, quand l’eau traverse la pierre
Les marais desséchés sont protégés des eaux de crue par des digues. Pourtant de nombreux canaux ont été creusés, comme la Ceinture de Norbeck, afin de drainer ces terres. Le long de ces 26 km, le canal de la Banche collecte les eaux de ces canaux pour les rejeter à la mer. Sur le pont de Thairé-le-Fagnoux, observez son passage dans la roche calcaire appelée « banche ».

2 - « Halons » de Niort à Marans
Aux deux extrémités du canal de Pomère, vous emprunterez les passerelles de Rouillebouc et de Burganne enjambant la Sèvre niortaise. Elles furent construites au début du XXème siècle pour permettre la continuité du halage des bateaux sur la rive gauche du canal de Pomère. Admirez au passage la beauté de ces ouvrages.

3 - Canal de Pomère, un raccourci vers la mer
La Sèvre niortaise rejette à la mer les eaux provenant des terres hautes alentour. Le canal de Pomère, creusé en 1839 et élargit 25 ans plus tard, accélère cet écoulement, et ainsi évite les crues en amont. Sur le pont menant à l’Ile d’Elle, vous prendrez conscience du volume d’eau qui transite par ce raccourci vers la mer.