Déjà inscrit ? Connectez-vous
La Prade

PR158 La Prade

Crédit : Jérémie Mazet

Un circuit où se succèdent pistes forestières et chemins en balcon sur la Limagne et des horizons de montagnes. Le patrimoine bâti est aussi au rendez-vous avec un habitat traditionnel de qualité, au pin notamment. La visite de la distillerie de Saint-Hilaire, toute proche, est digne d’intérêt.


De l’entrée de Saint Hilaire, aller à gauche pour passer sous le monument aux morts. A la sortie du village, près de l’école, emprunter le chemin qui descend à droite. Traverser un ruisseau et remonter.
Rejoindre une piste que l’on suit à droite. A l’entrée du village, passer à droite de la croix. Peu après, bifurquer d’abord à droite sur le chemin puis de suite à gauche pour passer sous un bâtiment agricole. Descendre dans la vallée.
Traverser le double gué et monter directement sur le chemin de gauche. Passer sous la ligne haute-tension, traverser une nouvelle fois un ru, délaisser un chemin à gauche et rejoindre un croisement à découvert. Emprunter la piste à droite pour rejoindre Solier.
Dans le village, continuer tout droit et descendre la piste en face. A la 1ère fourche, monter à gauche pour rejoindre le Pin.
A l’entrée du hameau, suivre la route à droite, passer à gauche près des bas et emprunter à droite une sente entre les maisons. On atteint un chemin plus large que l’on suit vers Saint-Hilaire.

6.3 km
1 h 45 mn
max. 0 m
min. 0 m
202 m
-202 m

Profil altimétrique

Public : Randonneurs occasionnels

Point de départ

Lat : 45.3803215Lng : 3.4383512
18 j

4 informations complémentaires

Départ

Saint-Hilaire

Arrivée

Saint-Hilaire

Ambiance

Un pays de forêtA cheval entre la Limagne brivadoise et les monts du forez, le pays d’Auzon est un territoire forestier. Les feuillus (hêtres, chênes) colonisent principalement les plaines et l’étage collinéen inférieur à 750 m d’altitude (Auzon, Azérat, Vezezoux). Les conifères se retrouvent sur les plateaux des contreforts du forez (Saint-Vert, Chassignolles, Champagnac-le-Vieux).Ces forêts sont essentiellement privées, héritées pour les plantations de conifères des reboisements du début du XXème siècle. Les parcelles apparaissent très morcelées, en « timbre poste ». Cette parcellisation rend difficile à la fois la gestion économique de la forêt mais aussi sa préservation.

Parking conseillé

Parking de l'école.